La rééducation, le début d’un long travail

Après plusieurs mois d’hospitalisation , je suis allée en centre de  rééducation pendant plus de 4 mois.

Quel soulagement de pouvoir rentrer chez moi tous les soirs !!

Bien sur cela s’est passé  progressivement. Au début je ne rentrais qu’un jour dans le weekend-end puis après deux… jusqu’au retour définitif.

image réeducationAu tout début je me déplaçais à l’aide d’un fauteuil roulant car le fait de marcher me demandait énormément d’efforts Puis  petit à petit j’ai recommencé à marcher. Mes parents, ma soeur et mon chéri m’aidaient lors de mes premiers pas. Je me tenais également au mur ou à la rembarde.  

Au centre de rééducation , j’étais entourée de gens ayant subis des accidents vasculaires cérébraux ,  de victimes d’accidents de la route, de sportifs blessés et de personnes amputées ..

L’ambulance ou le vsl ( véhicule sanitaire léger) venait me chercher le matin et je passais la journée là-bas de 8h30 à 16h30 .

J’avais des séances de kiné le matin et l’après midi pour faire des exercices d’équilibre , du renforcement musculaire, du vélo et du tapis .

J’assistais aussi  à des séances d’ergothérapie afin de savoir si j’avais quelconques difficultés à établir les taches du quotidien ( faire la cuisine, le ménage, me coiffer , me maquiller , manger etc ) .

Les séances d’orthophonie consistaient à travailler avec les deux implants .:

-identification d’un bruit à l’aide d’un logiciel,

-identification de voyelles , de mots de longueurs différentes .

Grace à ce travail là j’ai pu voir une forte évolution de mon implant droit .

A la sortir du centre j’ai  continué la rééducation avec un kiné et avec une orthophoniste.

Aujourd’hui , avec l’orthophoniste les exercices sont les mêmes mais  se complexifient au fur et à mesure: identification de voyelles , de consonnes, de phrases , de textes avec ou sans fond sonore; avec l’implant droit puis avec l’implant gauche identification de voyelles et des petits mots simples.

A l’heure actuelle , malgré ma progression, mes problème d’équilibre sont toujours présents . Je ne peux toujours pas conduire de longs trajets, ni marcher longtemps toute seule…

La fatigue est encore très présente ainsi que le bourdonnement constant de mon oreille gauche.

Partager:

Une réflexion au sujet de « La rééducation, le début d’un long travail »

Laisser un commentaire